indy


Indy, mon amour d'Indy.... Ma vie pourrait être divisée en deux parties, ma vie avant Indy et ma vie depuis. Ce bonhomme adorable m'a ensorcelé et contaminé avec le virus des taches! 

 

Indy est né le 05/10/2009 et j'ai été le chercher quand il avait 9 semaines. Au début le but était encore de l'éduquer à la sévère (euuhh... mwouais), car j'avais entendu que les dalmatiens étaient difficile à éduquer et qu'ils avaient besoin d'une approche rigoureuse. Il n'allait pas aller sur le fauteuil, pas dans la chambre à coucher, uniquement dans le coffre de la voiture... Bon, ça n'a pas duré très longtemps... Indy nous a bien éduqué par contre... Donc maintenant je le couvre d'un plaid dans le feuteuil quand il a un peu froid, il reçoit le restant de la gamelle du chat, il reçoit toujours en premier à manger.... 

 

Si la réincarnation existe, alors je suis certaine qu'Indy était humain dans sa vie passée. Il est terriblement bavard et je peux parler de chance qu'il ne parle pas réellement, car ce serait un petit dictateur. Il n'aime pas du tout être traîté comme un chien. Pas de 'assis!' pour lui, non, c'est indigne pour quelqu'un de son standing. 'Voudrais-tu bien t'assoire stp?' et puis là seulement monsieur s'assied tout de suite. Selon ses petits sifflements je sais s'il veut la gamelle du chat, s'il veut quelque chose de bon à machouiller, s'il veut un plaid pour le couvrir ou un calin ou autre chose. Chaque calin et attention personnel est savouré avec des gémissements et des soupirs. Où que j'aille, tout le monde doit l'avoir vu et entendu. Ca ne dure jamais longtemps pour que tous les chiens savent qui est le boss et que tous les humains sont à ses pattes. Non, son amour pour moi n'est pas exclusif, il aime tout le monde qui l'aime...  

 

Indy est aussi mon petit comédien qui dramatise. Mon dieu quand il a un bobo. Il exagère tellement!! Pour commencer, il se met à geindre encoer avant qu'il ait mal, juste quand il pense qu'il pourrait peut-être avoir mal... Par exemple que un pied s'approche bien vite et bien près de lui... Et quand il a vraiment mal, il tremble entièrement, se fait tout petit, un epetite goutte de bave à ses lèvres... Et puis il vient gentillement montrer quelle patte a besoin de mon attention. Ouioui, parfois une petite caresse sur sa patte et un bisou dessus suffisent pour retourner jouer et courir juste après. Mais si ce n'est pas arrangé avec ça, vaut mieux le prendre au sérieux! A comparer avec un homme qui a une bonne gripe ;-) et des jours après je peux encore demander 'Tu as un bobo?' et il lève sa patte et me regarde avec un air malheureux... 

 

A la maison il règne comme un empereur. Il me fait faire ce qu'il veut, mais aussi Jazz et Salsa n'ont pas le choix. Il les a éduqués quand ils étaient chiots et même s'il est le plus âgé et bien plus petit et moins fort que Jazz, Jazz ne songe même pas à remettre en cause la dictature d'Indy. Ou en tout cas, il a le charme de laisser Indy dans cette illusion ;-) . 

 

Ahh, je me moque un peu de mon p'tit Indy. Mais vous l'avez bien compris, je l'aime à mourir et je suis tellement reconnaissante qu'il est venu dans ma vie et qu'il m'a fait faire connaissance avec la race. Pour ceux qui connaissent bien la race, il est le 'moins' bien de mes trois chiens, il n'a pas de pédigree et il est resté un peu fin et petit pour un mâle. Mais ceux qui ne connaissent pas la race, ils n'ont yeux que pour lui. Tout simplement, parce qu'il a cet effet. 

 

Pour voir Indy en pleine action, cliquez ici